Disdascalies initiales

Personnages principaux

 

- Sylvie, alias Vie, viouc, mininous, mamininous, victime heroïque de Laly Corne

- Laly Corne, la méchante de l' histoire

- Alain, l' amoureux sans peur et sans reproche de Sylvie

- Mam', maman et soutien indéfectible de Sylvie et Christine

- Ophélie, Oriane, Antonin, trésors de Sylvie et compagnes/compagnon de :

- Pierre, Adrien et Lili, tous présents quand il faut

- Maxyne et Daphné, petites-filles de Sylvie

- Christine, soeur au grand coeur de Sylvie, mère de :

- Marjorie et Pierrick, Nièce et neveu de Sylvie, loin des yeux uniquement tout comme les oncle, tantes et cousins

- La famille d' Alain, affectueuse et accueillante

- les amis de Sylvie,  alter ego (sans isme)

 - les artistes (croisés lors de concerts et spectacles),  enchanteurs en chantant

- les voisins, les commerçants, les amis d' amis et connaissances,  présents sans être las

 - le personnel de Bergonié,  aux petits soins

- Pr Bonnefoi et Dr Greletty,  destructeurs de vilaines cellules (oncologues)

- Dr Marion Fournier, coupeuse de tétons (chirurgienne)

- Dr Breton-Callu, Femme rayonnante (radiothérapeute)

- Guylaine et Mathilde,  piqueuses de "plaies-list" à domicile (infirmières)

- Karine,  masse-heurts ainsi que Lucie (#souslacontrainte, #jeneveuxpassouffrir) (kiné)

- Julie,  manipulatrice à-bras-le-corps et âmes (ostéo)

- Fanny, étreint et en brasse au fond de la piscine (kiné en balnéo)

- Mathieu, Véro, Pierre, Jean-Luc et les autres,  VSL driver,  sympathiques et prévenants

- D610 Nikon, extension assez lourde mais ô combien importante aussi appelée Prunelle ou Mon Précieux de mon bras droit et de mon oeil

 

 Lieux de l'action

 - Institut de cancérologie Bergonié, Bordeaux

- au domicile de Sylvie

- Chez les uns et les autres

 

Sans doute trouvez-vous bizarre cette présentation et les termes utilisés. C' est que j'ai voulu narrer cette aventure sous la forme d' une pièce théâtrale et en ai donc repris le vocabulaire pour nommer mes différentes rubriques.

 

 Scène d' exposition (04/08/2017)

 

Je m'appelle SylVie, viewbyvie dans ma passion photographique, Vie pour quelques amis, Viouc pour Lili, Mininous pour mes enfants, Mamininous pour ma petite-fille. J'ai 56ans... et un CANCER, ce mot qui, dès qu'il est prononcé devient l' objet d' une peur sans nom, et de l' inévitable "j' vais mourir !" (Tout le monde meurt un jour, mais là, ça devient si palpable que la vie nous parait soudain extrêmement précieuse !)

Depuis le 14 juillet 2017, ce mot est entré brutalement  dans mon univers. Je vais vous narrer ici  ce que j'appelle la {parenthèse empoisonnée}.

Le choc passé (l'est-il vraiment ?), le diagnostic final donné,  le protocole de soins établi (depuis hier 3 août à Bergonié), j'ai décidé de livrer au fil des mois à venir ce que cette tumeur va vivre avant de disparaitre ! Après tout, nous cohabitons de très près, autant lui rendre un dernier hommage !

Sur un petit délire (un de plus) avec Christine, nous lui avons trouvé un nom plutôt poétique mais... n' oubliez pas, ses jours sont comptés !

Je vous présente donc Laly Corne joli "carcinome infiltrant grade III non métastasé" plutôt bien portant avec ses quelques 8 cm, ancré  en mon sein gauche avec une belle excroissance saignante (voire hémorragique au changement de pansement quotidien - merci aux infirmières qui viennent chaque jour m'apporter un soulagement !)

Oui je sais, les détails ne sont pas très ragoûtants mais voilà, c' est là !  

Depuis 22 jours aujourd' hui, je suis passée du rire au larmes,  de l'optimisme au pessimisme et ce dans une même heure, de la joie de vivre à... la joie de vivre ! car si l'annonce (brutale aux urgences du CHU de Bordeaux) a été difficile à digérer (ne connaissant pas l' étendue de l'atteinte et si des métastases étaient présentes), j'ai décidé de ne pas me taire, de parler sans tabou, d' en informer mes amis sur réseaux sociaux puis de créer ce site.

Aujourd' hui marque le compte à rebours d'une mort annoncée : celle de Laly Corne, tumeur née par erreur et révélée au grand jour à la suite d' un choc sur le sein...

A partir du 11 août prochain, j' entame une chimio (permettant de réduire lady Laly afin de pouvoir la retirer chirurgicalement d'ici quelques mois,) qui ne devrait pas entrainer d' effets secondaires trop importants à part... la chute de mes cheveux assez rapidement ! (vous verrez par la suite que quelques autres effets secondaires vont venir noircir le tableau)

Prenez soin de vous, à très bientôt !

 

(Vous remarquerez que j'utilise différentes couleurs. Le bleu océan pour les traitements médicaux, le vert pour les liens cliquables (ou pas pour certains, il y a un bug !), le rouge pour Laly Corne, le bordeaux pour la {parenthèse empoisonnée} ), le noir pour la narratrice (oh ! c' est moi !). le papaye pour les copiés/collés de posts Facebook)

 

 L' intrigue, c' est ici

 

 

 

Illustration du site : la licorne zombie par www.visant.fr