Changement de programme !

11/10/2017

Ah ! la vie n' est pas un long fleuve tranquille, je vous le dis, moi !

Aujourd' hui,  je ne sais pas pourquoi, je suis stressée. D'ailleurs ma tension est plutôt haute. La jeune élève infirmière qui me prend en charge tente une petite séance de relaxation.  

Arrive Alexis,  l'interne. Je lui fais part de mon stress, de ma hantise d' aborder dans trois semaines la nouvelle chimio FEC 100. Nous discutons aussi des effets secondaires actuels "mains/pieds" qui deviennent franchement handicapants ! il pense diminuer les doses de Taxol mais doit en parler avant avec mon oncologue. Quand il revient, il m'annonce la suppression de ma dernière cure de Taxol tout simplement. Trois semaines de traitements supprimés. 

Tiens, donc je peux partir et revenir plus tard, c' est ça ? Dans tes rêves ! on commence directement la chimio que tu appréhendes le plus dès maintenant ! Hein ?! quoi ! mais je ne suis pas prête psychologiquement moi ! Me voilà avec une grosse angoisse dans la gorge. J' ai envie de faire comme mon chat, expulser tout ça comme une boule de poils.

Inutile de vous dire que je suis supercalifragilisticexpialidocious... envie de pleurer contenue à grande peine, voix chevrotante. La jeune future infirmière en 3ème année qui s'occupe de moi est adorable et prévenante autant que l'infirmière diplômée qui l'accompagne. Elles me rassurent, m' énumèrent les nouveaux avantages (une chimio toutes les 3 semaines, retour à la normale des sensations pieds/mains, avance de 3 semaines de la suite des événements... je sais tout ça mais la peur des effets secondaires  me rend... malade.

En rentrant chez moi vers 13h30, j'ai faim, je mange bien. Puis je me repose. Puis j'ai des nausées, des nausées, beurp, des nausées. Ma petite mam' arrive et découvre une madeleine assise sur son lit, reniflant, hoquetant. Voilà, le contre-coup des émotions matinales est là. Même si je suis moins groggy grâce à la non injection de l' antihistaminique habituel, je reste à fleur de peau (n'est ce pas mon chéri). Envie de pleurer sans arrêt . Ça ira mieux demain... Petite séance de méditation ! 

Du 12/10 au 23/10/2017

Allez ! Bilan 12 jours après mon injection de FEC100.  Je suis restée au lit durant 5 jours, me battant contre les nausées dès le réveil et une énorme fatigue qui me terrasse ! Je dors, je dors, je me réveille (beurp) et puis je dors encore. Je n'arrive pas à émerger. Je suis littéralement morte de fatigue. Je pleure de fatigue, d' énervement, de tout, de rien. Mon sein est un peu douloureux. Ta G..... Laly Corne !

15/10/2017 Bon week-end en amoureux avant cette p*¿¤•°* de nouvelle chimio qui me deglingue ! Nous avons bien fait d'en profiter hein mon chéri ! Les neuropathies sont hyper gênantes au quotidien, je marche (que dis-je, je tente des déplacements) avec l'impression d'avoir les pieds engourdis dans de la glace, mes mains manquent de force et de précision dans tous les gestes (que personne ne rit, je me suis mordue un doigt en mangeant tout à l'heure au lieu de croquer mon pain 😁). A part ça, j'attends d'aller mieux pour reprendre une vie normale où mon lit et les toilettes resteront des lieux de visites épisodiques. Merci à toutes et tous pour vos messages de soutien et d'amitié. 💗❤💗❤💗

(Parenthèse. Le 16, je  fais retirer mon stérilet Mirena, celui tant décrié en ce moment de par ses effets indésirables enfin reconnus. N'ayant pas lu à l'époque la longue liste des effets secondaires, je n'ai jamais su jusqu'à aujourd'hui que la plupart des maux ressentis depuis 2002, date de 1ère pose de ce DIU, étaient imputables à celui-ci. Des années de visites chez mon médecin, d'examens. L'impression d'être folle. Pourtant : vertiges énormes, maux de dos et dans les articulations, maux de ventre, prise de poids soudaine, libido en berne, déprime sont apparus à ce moment. Pas une seule fois un médecin ne m'a fait part des soucis rencontrés avec Mirena. Fermons la Parenthèse et avec elle, oublions ce problème qui n'est plus)

Au bout d' une dizaine de jours quand arrive le we, je me sens un peu mieux. Nous faisons quelques courses le samedi après-midi. Jolie rencontre au Cultura de Mérignac avec le K Spit, (je vous mets le petit speech du magasin :  Full Moon : l'Album Electro ... choc ! Il est de ces Artistes pour qui la musique n'est pas seulement un art mais un langage. De Londres à Paris, blablabla [...] le K Spit s'est enrichi de tous ces univers pour n'en former qu'un, qu'il décline avec ou sans mots mais toujours avec âme. Multi instrumentaliste (batterie, basse, clavier, trompette, etc.) mais également auteur-compositeur, blablabla [...] pourrait bien vous surprendre). Bref, je suis repartie avec un CD dédicacé.

Retour au bercail. Après un bref moment de repos, un casse-croûte, nous repartons (quand je dis nous, c' est mon Chéri et moi) à notre QG préféré, le B11 la Bodéga pour un petit concert très Rock 'n Roll avec le groupe Square Fingers. Comme mes pieds ne supportent pas la station debout trop longtemps, mon chéri va demander un tabouret haut à un membre du personnel. Bon, ce n'est pas très dansant hein sur un tabouret, même haut,  mais ça me permet :

- de ne pas me faire marcher sur les pieds déjà ultra-sensibles,

- de prendre des photos (plein de photos... trop de photos ! je n'arrive déjà pas à m'occuper de celles de juin/juillet/août/septembre)

- de me prendre un type danseur de rock sur les genoux puis une foldingue que son partenaire a lâchée qui s' agrippe à mon sein (noooon ! pas ça, C............. !) J' ai envie de lui mettre une grande baffe, un coup de pied, de lui arracher les cheveux, d' être violente quoi ! Je retiens à grande peine mes pulsions meurtrières.

- de rester jusqu' au bout du concert...

Le lendemain est plus compliqué. Mes petites escapades de la veille m'ont fatiguée. C' est donc un dimanche presque sous la couette avec quand même la venue de ma fille, son Chéri et mes deux petites-filles enfin réunies ! (rhaaaaa ! je ne vous ai pas raconté ! le 12 octobre, Daphné a vu le jour. Daphné, c' est donc la petite soeur de Maxyne, ma première petite-fille. Mais Maxyne, gardée par son arrière grand-mère (ma moman !) pendant que sa maman est à la maternité, nous sort de jolies pustules de varicelle ! La voilà donc en quarantaine (en douzaine plus exactement) et ne peut voir ni sa maman ni sa soeur toute neuve avant le dimanche 22. Donc les voici enfin ensemble. Vous savez tout ! (ou presque).

Fin du bilan : - 4kg depuis le 11. Neuropathies bien présentes au niveau des pieds, amoindries aux mains.

Pas de nouvelles photos cette fois. Par contre vous pourrez retrouver celles du concert au B11 sur ma page Facebook "view by Vie photos "

C' est ici !

Prenez soin de vous, à bientôt !

 

Et si on prenait des nouvelles ?